التنفس في اوساط مختلفة درس علوم الحياة والارض للسنة اولى اعدادي باللغة الفرنسية

مستجدات
0
التنفس في اوساط مختلفة درس علوم الحياة والارض للسنة اولى اعدادي باللغة الفرنسية
التنفس في اوساط مختلفة درس علوم الحياة والارض للسنة اولى اعدادي باللغة الفرنسية

La respiration dans différents milieux
Activité 1 : La respiration en milieu aérien(1)
Introduction
L’Homme comme les autres mammifères, réalise en permanence des échanges gazeux respiratoires. 
Comment peut-on mettre en évidence ces échanges gazeux respiratoires?
Quelles sont les structures qui assurent ces échanges gazeux respiratoires ?
1- Comparaison entre l’air inspiré et l’air expiré.
Doc 1a et 1b : comparaison
La quantité de dioxygène de l’air inspiré 21% est supérieure à celle de l’air expiré 15%.
Information tirée :
La manipulation utilisant l’eau de chaux permet de dire que l’air expiré est riche en dioxyde de carbone, il y a rejet de dioxyde de carbone.
Doc 1c : les données du tableau confirment les résultats obtenus lors des expériences précédentes :
La quantité d’oxygène dans l’air inspiré est supérieure à celle de l’air expiré alors que celle de dioxyde de carbone dans l’air expiré est supérieure à celle de l’aire inspiré.
2- Les alvéoles pulmonaires assurent les échanges gazeux entre l’air et le sang :
Doc 2a et 2b :
Le poumon est l’organe responsable de la respiration chez l’Homme, l’air inspiré passe de la trachée artère vers les deux branches puis les bronchioles et enfin il arrive aux alvéoles où se passe les échanges gazeux respiratoires avec le sang.
Doc 2c et 2d : explication :
Le sang qui arrive au x alvéoles est riches en CO2 (60ml) et pauvre en O2 (20ml), il se produit des échanges avec l’air alvéolaire riche en O2 (20ml) et qui contient moins de CO2 (50ml). Le sang sortant s’enrichit en O2 et s’appauvrit en CO2.
Conclusion :
L’Homme comme les mammifères, dispose de poumons qui lui permettent de respirer dans l’air.
Au cours des mouvements respiratoires l’air inspiré est appauvri en dioxyde de carbone et enrichi en dioxygène, et l’inverse pour l’air expiré. L’air circule dans l’appareil respiratoire, il passe dans la trachée, celle-ci se termine par des alvéoles pulmonaires.
 Le dioxygène passe de l’air au sang en traversant la paroi des alvéoles, ces échanges gazeux sont favorisés par le grand nombre d’alvéoles dont la paroi fine est au contact de nombreux vaisseaux sanguins. L’ensemble constitue une surface d’échange.
Activité 2 : La respiration en milieu aérien (2)
Introduction :
Les insectes et les végétaux qui vivent en milieu aérien réalisent des échanges gazeux respiratoires avec l’air.
Comment se font les échanges respiratoires entre l’air et le milieu intérieur chez les insectes ?
Comment se font les échanges respiratoires entre l’air et les végétaux aériens ?
1- La respiration trachéale chez le criquet :
Doc 1a et 1b : l’abdomen du criquet est constitué de plusieurs anneaux, chaque anneau porte de petits orifices : les stigmates.
Doc 1c et 1d :
L’observation microscopique des trachées montre qu’elles se ramifient en tubes de plus en plus petits : les trachéoles qui pénètrent dans tous les organes.
Les voies respiratoires du criquet sont : les stigmates, les trachées, les trachéoles.
Doc 1e :
Un échange direct se produit entre les trachéoles et les organes, ce qui permet d’enrichir les organes en dioxygène et de les débarrasser du dioxyde de carbone.
2- La respiration chez les végétaux aériens :
Doc 2a : en présence du végétal la quantité du dioxygène diminue dans le milieu et l’eau de chaux devient trouble par rapport au témoin.
Doc 2b et 2c :
En présence de la lumière, les végétaux réalisent des échanges gazeux photosynthétiques et respiratoires. En absence de la lumière, les végétaux n’effectuent que des échanges gazeux respiratoires.
Les échanges gazeux photosynthétiques : échanges qui se manifestent par l’entrée de dioxyde de carbone et la libération de l’oxygène par la plante.

Les stomates : sont des petits pores situés à la surface des feuilles qui s’ouvrent ou se ferment selon les besoins.


Schéma montrant comment se font les échanges gazeux respiratoires :


Activité 3 : La respiration en milieu aquatique
Introduction
Les êtres vivants aquatiques (animaux et végétaux) respirent dans l’eau.
Comment les poissons respirent ?
Comment les plantes aquatiques respirant ?
1- la respiration branchiale chez le poisson
Pendant la ventilation chez le poisson, l’eau entre par la bouche et sort par les opercules, on observe que l’écartement des opercules  et de la bouche sont alternés.
Opercule : partie osseuse mobile, située de chaque côté de la tête d’un poisson.
Doc 1 :

2- les structures impliquées dans les échanges respiratoires chez les poissons :
Sous chaque opercule se trouve quatre branchies, chaque branchie constituée de plusieurs filaments, au niveau de ces filaments se font les échanges respiratoires chez les poissons.
Le dioxygène dissout quitte l’eau pour passer dans le sang contenu dans les filaments branchiaux. C’est l’inverse pour le dioxyde de carbone.

3- la respiration chez les végétaux aquatiques :
Les végétaux aquatiques respirent également : la teneur en dioxygène diminue et l’eau de chaux devient trouble à la fin de l’expérience.

إرسال تعليق

0 تعليقات

المرجو عدم اظافة اي روابط مزعجدة في خانة التعليقات وشكرا

إرسال تعليق (0)
موقعنا يستخدم ملفات تعريف الارتباط لتعزيز تجربتك. إقرأ المزيد
Accept !